Dossiers > Divers moto

Ce que coûte vraiment une moto

Petit exercice d’arithmétique motarde et renversante

Claudius antiquus. 2014



Es-tu Moto passion ou moto raison ?



Si tu es moto passion, tu ne comptes pas, tu achètes tes motos au coup de cœur, tu roules et tu es bien embêté quand ton ministre des finances vient demander des comptes en t’accusant de dilapider l’argent du ménage. Remarque, c’est moins grave pour ta famille que de perdre ton pognon à te pochtroner au troquet du coin ou à voler dans les plumes de la poule de basse-cour. Le problème, c’est que tout cela n’est pas totalement incompatible, car il est connu que le motard est galant par nature et boit sec, d’ailleurs un destrier convenablement choisi constitue un super aspirateur à gonzesses. Pourquoi tu crois qu’on les achète, Eh !

Si tu es moto raison, tu veux un mulet pour aller au boulot malgré les bouchons, faire quelques concentres avec les copains, te balader un peu, en contenant les dépenses parce que la baraque n’est pas finie de payer et que les gosses font des études. De toute façon, tu as déjà une chouette nana à la maison et ton charme naturel suffit pour la retenir, et puis ton sang breton te fait préférer le cidre et on n’en vend pas au troquet, du cidre (des nanas non plus quoique… ça dépend des troquets… Y en a qui en louent...).

Et si tu es fondamentalement raisonnable mais que tu ne te refuses pas un petit grain de folie ?




« Je voudrais une machine qui ne me fasse pas trop de frais »
« Ma meule est super économique »


... et autres âneries entendues et proférées...

La notion de "sans trop de frais" est à définir, tout est relatif comme disait Albert. Aucune machine ne dure sans un entretien rigoureux. L'erreur fréquente est de faire des économies sur l'entretien courant pour limiter les frais, par exemple prendre de l'huile pas chère ou oublier de vidanger le cardan. C'est précisément de la fausse économie car la mécanique va s'user plus vite et on aura plus tôt de grosses interventions dessus, donc de gros frais.

Pour que ça dure, le principe est simple : de la bonne huile changée souvent, des filtres propres, des réglages bien faits, un garage au sec, un pilotage fluide et sans brutalité, ne pas attendre pour réparer et rouler souvent car les moteurs n'aiment pas les périodes de repos prolongé. Il faut accepter l'usure naturelle : un embrayage fait 100-150000 km, c'est normal de le refaire une ou deux fois dans la vie de la moto, une boîte de vitesses s'use, une distribution aussi, etc... Parfois, il faut quand même passer à la grosse intervention.

Ce qui compte, à la fin de la vie de la moto, c'est l'équation "tout l'argent dépensé pour la moto depuis son achat" divisé par "tous les kilomètres parcourus". C'est là qu'on sait si elle était économique et si on a été un bon gestionnaire.



Exemple choisi au hasard :


(mais alors totalement au hasard !)

Une Deauville 700 neuve coûte 9000 euros, donc le premier km parcouru avec coûte … 9000 euros + le plein d’essence (40 euros) + l’assurance (300 euros), ... soit 9340 euros, ce qui est mathématique et exorbitant.

Le 300000e km parcouru avec la même 700 achetée neuve coûtera au bout de 10 ans (soit en moyenne 30000 km par an) :
- achat : 9000
- entretien : 9000
- essence : 25200 (6 l/100 à 1.40 euro/l)
- assurance (10 ans) : 3000
soit 46200 euros, divisé par 300000 : 0.154 euro !

Donc, si tu n’as eu pas de regrettable accident, que tu as fait toi-même le petit entretien de base et que tu n’as pas brutalisé le matos, 1 km parcouru avec la moto parvenue à 300000 km te coûte 15,4 centimes.

Ca fait 4620 euros par an pour 30000 km. Inattendu hein ?

Ben oui, c’est cher, la moto…

Bon, ça fait seulement 770 euros par an si tu ne dépasses pas 5000 km annuels (ce que font 80 % des motards GT). Mais ça suppose que tu gardes la même moto pendant 60 ans. Ça c’est de la fidélité !



« Oui, mais moi je la revends d’occasion »



Ok, on fait le même calcul avec une 700 achetée neuve et revendue 1 an après à 10000 km :
- achat : 9000
- entretien et équipements divers : 1000
- essence : 750
- assurance : 300
soit 11050 euros
- revente 6500 euros
soit 11050 - 6500 : 4550 euros divisés par 10000 : 0.455 euros !
ça fait 4550 euros par an pour 10000 km.

Ça va ? pourquoi tu tousses ?

Donc, moinsse que tu la paies plus cher au départ, plusse que tu roules plus longtemps (tu suis ?), et plusse que ton coût au km chute, car tu réduis la part du prix d’achat et le coût de l’assurance. En revanche, les coûts d’entretien et d’essence resteront inchangés (en euros constants car le prix de la main d’œuvre, des pièces et du litre de super varient constamment et rarement à la baisse). En tous cas la fidélité paie.

Fais le même calcul avec ta moto à toi, en projetant le nombre de km que tu feras avant de la revendre et le coût de l’entretien à partir d’une projection des factures passées. Tu seras surpris du résultat. Selon que tu as acheté une brêle d’occasion pour 3-4000 euros ou une Gold / Harley neuve à 25000, qu’elle avait déjà 30000 ou 100000 km, que tu ne roules que sur des autoroutes à péage ou que sur des départementales gratuites, que tu es assuré tous risques ou au tiers, le résultat variera de 15 (prix plancher quasi impossible à atteindre) à 60 cts au km.

J’appelle le Samu ou tu survivras ?


Moralité :


- n’aie pas d’accident,
- n’achète pas neuf, ça n’arrange que le concessionnaire,
- ne change pas de moto tous les ans,
- fais la vidange toi-même,
- roule avec. C’est quand même con de mettre un pognon pareil dans une meule pour la laisser au garage.
- Achète l’essence au meilleur prix,
- Evite les autoroutes,
- Et surtout ne fais pas lire ça à bobonne qui ne te le pardonnera jamais ; c’est un cas de divorce pour faute avec une énorme indemnité compensatoire.


Et en voiture ?



Si tu faisais le même calcul pour ta voiture ? Qu’on se marre !

Eh bien là, surprise : Si tu as une basique française de milieu de gamme achetée d’occasion avec laquelle tu roules beaucoup et que tu uses jusqu'à l'os (Pigeot c’est costaud), tu constateras qu’elle te coûte deux fois moins cher que ta moto. La raison : certes la conso d’essence est identique, mais l’entretien, les pièces détachées voire l’assurance sont bien moins chers, et tu peux faire beaucoup plus de km avec. Sur le long terme, ça fait la différence.

Donc, prends la boîtaroues pour aller au boulot et la moto pour les vacances.


« Ouais, mais et le plaisir de rouler, alors ? »



Ben oui, le fun ça ne se mesure pas mon gars, ça se vit. Dans le calcul, il faudrait pouvoir rentrer les bouchons traversés en vitesse, les chouettes balades en combinaison de pluie, les sorties en duo avec baby qui te fait des chatouillis dans le cou, les voyages au Cap nord, les ‘tites arsouilles entre potes, l’enchaînement pif-paf au circuit du coin, les farfouilles dans les brocs moto, les fins de virée au resto du port, les bières en terrasse avec la moto en visu, le cax négligemment posé sur la table à considérer la vie, la mort, les potes et les greluches qui passent.


Ah dis donc, j’ai complètement oublié un truc essentiel, faut refaire tous les calculs !

Faut un budget pour la bière !

Rigole : c’est deux fois plus cher que l’essence et ça consomme autant.


De toutes façons : « Ti roules, ti roules pas, ti crèves quand même ! »


Article suivant: Protéger sa tête et bien choisir son casque
Article précedent: Montage d'un GPS en tête haute (dessus tableau de bord) sur HONDA DEAUVILLE 700

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




A propos de cet article
Profil de Claudius_antiquusinfos Article de Claudius_antiquus.
Un peu musicien à mes heures.

N° Article : 816
Article lu 7100 fois.
Créé le 04-08-2014 à 14h24.
Modifié le 07-08-2014 à 12h55.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles