Creation du fichier /home/cyclurba/public_html/moto-gt.fr/fichier/article_compteur.txt
LES MOTO GT DAYS EN PAYS CERDAN
Dossiers > Sorties et rencontres

LES MOTO GT DAYS EN PAYS CERDAN

LA CERDAGNE :

Pour vous familiariser avec le théâtre de nos évolutions, voici en quelques lignes un succint portrait de cette province si attachante, mais nécessitant quelques explications pour mieux cerner toutes ses particularités.
Sa diversité, et sa compacité limiteront la distance parcourue lors des balades, mais augmentera la fréquence des arrêts pour profiter de tous les sites et panoramas rencontrés.












La seule incartade hors des limites Cerdanes, se cantonnera à une vingtaine de kilomètres en Capcir, pour mieux vous faire vivre « l’effet frontière » ressenti lorsqu’on quitte ses terres.

La Cerdagne est partagée à part quasiment égale, entre France et Espagne. Sa densité démographique de 24 habitant /km² est une des plus faible d’Europe.
Puigcerda ville frontière Espagnole, est la plus grande agglomération Cerdane, avec 9100 habitants. Elle est séparée de la ville Française, Bourg madame (1250 habitants) par la rivière Sègre. Ses habitants sont Cerdans avant tout, Catalans ensuite, sans faire oublier qu’ils sont également montagnards.
Ils possèdent ces trois richesses en privilèges, comme autant de monnaie rendue à la mouvance de leur histoire, la rudesse de leur climat hivernal, et leur isolement longtemps maintenu par une communication difficile avec la partie littorale de la Catalogne, préservant ainsi leur identité très marquée.
L’exode des populations Catalanes Espagnoles fuyant le Franquisme, n’a fait que renforcer cet attachement à la langue, et aux traditions.
En témoigne la Sardane, danse, chant et Hymne à la fois, qui a franchi tardivement la frontière, et ensoleille la place des villages, tous les dimanche.
Sa musique si légère, sûrement composée pour atteindre le sommet du Canigou, tout aussi mythique , est une invitation à rejoindre la ronde, main dans la main, comme le chantait Trenet, et se laisser entraîner dans ses pas délicats et aériens.
La danse, tout comme la langue, et l’ exquise tradition culinaire, font bel et bien partie du quotidien, et se transmettent entre générations, de façon orale bien sûr, mais également de manière enseignée. Pas question de les reléguer au rang de folklore, et la meilleure preuve, est d’écouter les conversations dans les commerces, ou dans la rue. Il y a peu de chance que vous en saisissiez des phrases entières, même avec une solide base de Castillan, car c’est ça aussi le Catalan. Ca ne se dévoile pas facilement, ça s’approche avec humilité, et s’ apprivoise patiemment.
Tout l’inverse de nombreux sommets, Puigmal, Cambre d’aze, Carlit, Madres, et bien d’autres, rendus accessibles par le départ des sentiers, qui se fait le plus souvent entre 1300 et 2000 mètres, et permetant d’atteindre des points de vue sublimes sans gros efforts, pour les marcheurs moyens.
Pour les plus aguerris, il existe une multitude d’itinéraires en GR, qui, sac au dos, en bivouac, refuge, ou simplement pour une journée, vous offrirons des spots superbes.







Contrairement aux très proches vallées environnantes, l’exode rural y a été relativement plus contenu que dans tout le reste du massif Pyrénéens, grâce aux embauches locales générées par le formidable essor immobilier et touristique né lui aussi de façon précoce, et un climat à influence Méditerranéenne.

La confluence des vallées du Capcir, du Conflent, de la Seu de Urgel et du Carol dont les courants ascendants, chassent les nuages au delà des hauts sommets bordant cet Eden montagnard. , procure à la Cerdagne, un ciel d’une luminosité exceptionnelle. La largeur importante de cette haute plaine, la préserve de l’ombre des reliefs, et lui permettent de profiter pleinement de l’ensoleillement généreux. Autant d’atouts appréciables par rapports à la voisine et très humide Ariège .
On peut ainsi, sans crainte d’exagération, parler d’oasis montagnarde, qui permet même aux semis tardifs contraints par l’enneigement prolongé, d’atteindre leur maturité avant l’automne.
Ces prérogatives associées à la pureté, et au taux d’humidité très faible de l’air et à l’absence d’acariens, la rendent célèbre, et très prisée pour soigner les maladies respiratoires.
La présence de trois centres thermaux, Dorres, llo, et St Thomas ( plus bas dans la vallée de Conflent ) riches de leurs eaux sulfureuses, complètent ces vertus curatives.
Que dire de l’implantation du premier four solaire au monde dans la citadelle, de Mont Louis en 1929, suivie de celle du géant de Font-Romeu Odeillo en 1968, comme autant de temples élevant le soleil au rang de Divinité, si ils n’étaient pas la preuve de cet avantage climatique unique .
Il faut bien y voir également les conséquences de sa latitude proche de celle de Rome, et d’ Ajaccio, et de la Grande Bleue distante de seulement 60 kilomètres à vol d’oiseaux.








Cette région, regorge de pôles d’intérêt, aussi divers que variés, qui combleront tour à tour :

-Amateurs de randonnées montagnardes d’un ou plusieurs jours, via le célèbre GR 10, ou bien d’autres itinéraires de rêve.

-Simples promeneurs de tous niveaux, ravis par la diversité des niveaux de difficulté offert par la topographie très variée.

-Spéléologues chevronnés pour découvrir les galeries souterraines de l’ Aguzou, ou plus modestement les très nombreuses grottes environnantes.

-Grimpeurs et alpinistes sur des falaises de granit ou de gneiss

-Icares en tous genres, suspendus à leur parapente ou autres machines volantes avec des « thermiques » et « pompes de services », qui volent en compagnie des vautours et rapaces

-Skieurs de descente, de compétences diverses, séduits par l’exposition, la qualité de sa neige grâce aux nombreux canons à neige et le caractère familial de certaines stations.

-Pratiquants de VTT, qui apprécieront d’ évoluer sur l’incroyable densité des chemins balisées qui sont pour la plupart autant de pistes de ski de fond à la saison hivernale.

-Cavaliers amateurs ou aguerris avides de découvrir la montagne en selle, pour une heure, ou plusieurs jours , en bivouac.

-Botanistes en herbe, ou chevronnés, se régalant de l’abondance des espèces, dont certaines endémiques peuplent principalement la vallée d’Eyne .

-Amoureux de faune sauvage qui pourront observer selon l’altitude frisant souvent les 3000 mètres, mouflons, isards, marmottes, grand tétras, cerfs, et biches ainsi qu’une variété très étendue de rapaces.

-Pêcheurs de lacs ou de torrents, profitant d’une nature préservée et protégée au sein de paysages extraordinaires.

-Géologues séduits par la richesse minérale issue de la mouvance des sols au travers des millénaires.

-Amateurs du passé qui auront de quoi remonter le cours de l’histoire, de la nuit des temps, jusqu’au traité des Pyrénées en 1659, en passant par le berceau du Catharisme tout proche, ou même tout simplement, au travers de la ténacité des us et coutumes locales.

-Fins gourmets se délectant de la diversité, et de la saveur extraordinaire de la gastronomie Catalane, mêlant les aromates Méditerranéens, les produits de la mer, les fruits et légumes issus de la plaine littorale. La qualité rare de l’élevage de montagne au grand air bénéficiant de la richesse des pâturages, et de la grande liberté des troupeaux préservés du stress, participe également aux plaisirs de la table.

-Amateurs éclairés, tombant sous le charme des vins apéritifs, tels le Rivesaltes, le Banyuls, le Byrrh le Grenache le Maccabeu, des vins rouges aux caractéristiques uniques et ensoleillées, Fitou, Caramany, Maury, blancs malins, Rancio

Si vous êtes animés par une, ou mieux, plusieurs de ces passions à la fois, vous ne pourrez que tomber amoureux de ce paradis sur terre, sans oublier que notre moyen de locomotion préféré est irremplaçable pour découvrir ses paysages, et mettre tous vos sens en éveil.

LA CERDAGNE, CA ME GAGNE

L' HEBERGEMENT:

Nous serons logés au Sun Valley, en plein centre de Font Romeu www.hotelsunvalley.fr
Cet établissement, réunit tous les critères du cahier des charges que nous nous sommes fixés:
- Chambre d'un bon niveau de confort
- Restauration simple mais soignée.
- Tarif compétitifs
- Parking couvert et sécurisé avec accès direct à l'hôtel
- Vaste salon de réception privatif
- Situation de l'hôtel permettant d'éviter de prendre la moto pour la moindre course.


LE DETAIL:
Pour les arrivants du vendredi 25 mai, l' accueil sera assuré à partir de 16 heures.

Les arrivants du samedi 26 matin seront accueillis dès notre retour de la boucle du matin à midi.

Si d'autres ne peuvent nous rejoindre que le samedi après midi, un point téléphone leur permettra de nous retrouver avec les coordonnées géographique de leur GPS.

Les consommations prises au Sun Valley ne seront pas rajoutées sur le règlement de votre chambre, et seront donc à régler directement au bar.

Suite à la réception de votre bulletin d'inscription, vous recevrez la carte du restaurant, pour valider vos choix des menus de repas pris au Sun Valley.

Celui du dimanche midi est directement intégré au bulletin, pour tenir compte des éventuels suppléments retenus.


LE PROGRAMME:
Sans dévoiler encore le détail des balades, que vous recevrez par mail début mai accompagné du détail des sites visités, nous vous communiquons le contenu de ce qui nous attend:

Vendredi après-midi: - Accueil des arrivants
- Dîner à l'hôtel
- Briefing de présentation de la journée du samedi

Samedi matin: (départ 9h30)
- Boucle de 50 km, ponctuée de 2 ou 3 arrêts.
- Retour à l'hôtel pour le déjeuner, accueil des arrivants.

Samedi après-midi: (départ 14h15)
- Boucle de 60 km, pauses panoramas, et visites.
- Retour à l'hôtel pour l'apéritif de bienvenue.
- Dîner à l'hôtel avec gâteau de bienvenue
- Briefing de présentation de la journée du dimanche

Dimanche matin: (départ 9h30)
- Balade de 20 km avec haltes "culture"
- Shopping "Espagne" ou selon ouverture visite
- Déjeuner au restaurant Planes à Saillagouse

Dimanche après-midi: (départ 14h30)
- Balade "plaisir de rouler" ou panorama selon l'état de la route.
- Visite ou shopping "Espagne" selon déroulement du matin
- Paella à l'hôtel
- Soirée débriefing.
Lundi matin: - Sortie des mouchoirs



LES TARIFS:

Calculé pour un départ le lundi 28 après le petit déjeuner, et un repas du dimanche midi, sans supplément :

Pour une arrivée vendredi soir, avant le dîner, le coût total du week-end est de:
236 euros / personne, y compris le repas de dimanche (hors suppléments).Pour les solos désirant une chambre individuelle le supplément est de 59 euros

Pour une arrivée le samedi matin avant le déjeuner, le coût total est de:
174 euros / personne y compris le repas de dimanche (hors suppléments).[

Pour une arrivée de samedi après le déjeuner, le coût total est de
155 euros / personne , y compris le repas de dimanche (hors suppléments).[
Le supplément pour les solos en chambre individuelle est dans ce cas, de 40 euros

LE BULLETIN D'INSCRIPTION:
Il est disponible ici. http://moto-gt.fr/article/docu
Merci de le remplir, et de l'envoyer à l'adresse indiquée, accompagné des règlements demandés.

Pour le choix des menus de vendredi soir, samedi midi , samedi soir et dimanche soir, je vous adresserai une proposition ultérieurement. Merci, et RDV sur le forum pour en parler. ici: moto-gt.fr #msg178271


Article suivant: Depressiometre economique
Article précedent: Réparer la béquille d'une BMW 1100 RT de 1995

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami







A propos de cet article
Profil de tilt_sinfos Article de Tilt_s.
Certains rêvent leur vie, moi, je vis mes rêves.

N° Article : 739
Article lu 3828 fois.
Créé le 15-11-2011 à 17h23.
Modifié le 04-05-2012 à 07h43.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier
* Ma

Tous nos articles Tous les articles