Dossiers > Sorties et rencontres

Direction la côte Normande

Dimanche 8 aout 2010

En ce début Aout,les enfants sont chez les Grands-parents. Nous décidons d'en profiter et de nous faire une petite viré sur la côte normande. Le programme n'est pas défini, le but ultime non plus. Seuls impératifs, un restaurant le midi et minimum 1h les pieds dans l'eau!

ce n est pas la poule!

Ce matin réveil 7h45, en forme et de bonne humeur. Je regarde dehors....la catastrophe c'est bâché , un brouillard à couper au couteau. Retour sous la couette...
9h je jette un œil dehors ce n'est pas merveilleux , on est bien loin des Landes mais comme Sandrine est pour une fois super motivée...
Nous nous équipons, jean's et sur pantalon de pluie, polaire, blouson pour la miss. Pantalon de cuir et sur-pantalon k-way, polaire, blouson pour moi, bref comme pour une balade de début de printemps! Dans le top case, shorts, sandales, baskets, une serviette de plage ( nous sommes optimiste ), les outils au cas où. Un sac à dos vide et une bouteille d'eau dans la sacoche de réservoir. Remise en place du Tuyaucom et c'est parti!

N12 jusqu'à Dreux, on voit pas grand chose, ça caille, c'est humide, y'a personne sur la route...
Nonancourt, petite halte pour ravitailler mémère et c'est repartis Verneuil-sur-Avre puis D51, Danville, Eveux. Il fait meilleurs, je tombe la polaire le sur-pantalon et ouvre les écoutilles du blouson. D613 nous roulons super cool, comme toujours nous sommes partis les mains dans les poches pas de montre de téléphone... il commence à y avoir du monde devant les restaurants que nous passons. Nous nous arrêtons 2 fois devants des façades attirantes mais les prix pratiqués nous font fuir! Heuuuu, les gens, nous ne sommes pas payés en dollars...

L'heure avance, et en entrant dans l'Hostellerie, un nom de prédilection pour ce petit village, mon regard est capté par un écriteau posé sur le trottoir: « Terrine du chef, Tête de veau Ravigote, Poule au camembert.» Freinage d'urgence clignotant et je coupe le contact. C'est bizarre Sandrine a aussi vu le panneau ;).
Nous nous trouvons devant l'Escale, un Restaurent Bar comme il y en existait des milliers il y a une trentaine d'année, et que le réseau autoroutier Français finit de faire crever aujourd'hui.

La carte  de L escale

Nous sommes accueillis par un minot d'une douzaine d'année extrêmement poli, et déjà très professionnel. Nous nous installons à une table directement sur le trottoir où une famille est en pleine dégustation. Il est 13h30 à la pendule de l'établissement.
Le minot nous dépose les menus et la carte des boissons en nous présentant les spécialités. La patronne arrive, c'est la grand-mère, attachante et joyeuse malgré ses « petits problèmes de santé » Nous choisissons rapidement ce sera terrine Maison, la fameuse poule au camembert, fromage, tarte normande café. Du coté des boissons 50cl d'un excellent Sauvignon, 25cl d'un rouge tes correct pour le fromage. Comme d'accoutumé je me contenterai de goutter un verre de chaque.
Alors ces plats? Terrible!

J'aime les plats authentiques servis copieux mais fins, j'ai, pardon, nous avons étés conquis. Le service, assuré je vous le rappelle par le minot de 12 ans, a été parfait, bien meilleur que dans un restaurant du port de plaisance des Sables-d'Olonne où nous avions diné la semaine dernière.
Bilan super positif le tout pour 49€, à comparer aux 15€ par tête minimum que nous coute un passage chez mac'do. Nous repartons après avoir félicité, encouragé et récompensé comme il se doit le minot, c'est qu'il est déjà 15h...

Lisieux, Croissanville, Caen et Ouistreham. Il est 16h30,le marché au poisson ferme à 19h ça nous laisse un peu de temps pour la plage. Nous tombons Blousons pantalons, passage des shorts . Nous arpentons la plage dans l'eau jusqu'au mollets. Nous en profitons pur récolter des moules, accrochées par chapelets aux algues déracinées par les récentes marées, elles sont particulièrement grosses cette année. Le sac plein, nous continuons la talasso pendant une petite heure, puis retour sur le sables pour sécher et se reposer un peu avant le retour.
Nous passons au marché du poisson: 2kg de petites soles 15€ et 2 dz d'huitres pour Sandrine.

thalaso gratuite!

Un dernier moment agréable à une terrasse devant un panaché et un coca. Il est 19h30, l'heure de remonter en selle. Retour sur une route chargée, heureux d'être en 2RM. Plein de carburant à Evreux où je prends la N154, très roulante ;) nous arrivons avec la nuit, il est 22h. J'ouvre une douzaine d'huitre, prépare les moules... un repas tout simple pour finir cette belle journée d'été.

Encore plus de 500km pour mamie Revere.
A noter: Sandrine en suivant mes conseils n'a pratiquement pas souffert en place arrière.


Le trajet sur google Map: ICI


Discutons de cet article sur le forumEn discuter sur le Forum

Article suivant: Tour de France 2010
Article précedent: Un lundi dans le sud ouest

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




A propos de cet article
Profil de Bertrand78990infos Article de Bertrand78990.
sans monture...
site web site web

N° Article : 659
Article lu 3817 fois.
Créé le 09-08-2010 à 11h01.
Modifié le 19-08-2010 à 23h11.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier
* Ma

Tous nos articles Tous les articles