Dossiers > Itineraires GPS

Housse étanche pour GPS auto, et support artisanal.

Donc, l'histoire a commencé par l'acquisition d'une housse étanche pour GPS, en boutique moto, pour l'astronomique somme de 40€... On doit pouvoir trouver la même à bien moins cher sur le net, mais là, il y avait urgence, les moto-GT Days sont dans une semaine...
Déballage du colis, il y a en fait deux housses, l'une avec une fermeture éclair dans laquelle vient se placer le GPS,et peut venir se fixer ou bon vous semble à l'aide de deux longues sangles en velcro. Une seconde housse se scratche par dessus et vient parfaire l'étanchéité en protégeant ladite fermeture éclair.



Dans la partie basse le petit trou qui va bien pour passer le fil d'alimentation... Enfin qui va bien il faut le dire vite, si la fiche est un peu grosse, elle ne passera pas. Au demeurant, il y a toujours la possibilité de passer le fil à l'extrémité de la fermeture éclair...



Première tentative de montage sur le guidon, difficile à fixer proprement,ça bouge, c'est trop bas et l'inclinaison n'est pas idéale et à peu près impossible à ajuster. Il va donc me falloir un support.

L'idée étant de faire comme tout le monde et de le fixer au dessus du tableau de bord, suffisamment bas pour ne pas gêner le regard, mais suffisamment haut pour être bien visible, je descends donc à la cave en quête du graal, l'idée de génie pour me fabriquer un support digne de ce nom... En Fouinant parmi les rebuts divers, je tombe en arrêt devant un vieux cintre de guidon de VTT, encore tout équipé de ses freins. Voilà qui va me faire une base idéale. Mesure de la distance entre les deux vis qui fixent le haut de la planche de bord, sur la Deauv, et allons y gaiement. Quelques coups de scie plus tard, le cintre est raccourci à la bonne longueur (tant qu'à faire je remets les embouts en plastique aux extrémités), Encore quelques coups de scie et de lime, et les deux cocottes de freins se transforment en supports impeccables pour aller se fixer avec les deux vis que j'ai élues sur la moto. Avantage, lesdites cocottes sont par définition prévues pour se fixer sur le guidon, et il suffira de les désserrer légèrement pour régler à l'inclinaison souhaitée lors du montage final.



Reste à fixer sur le guidon un surface plane qui permettra d'y attacher la housse, et de la maintenir assez solidement pour en contrôler l'inclinaison. Encore la scie, encore la lime... Un petit morceau de tôle larmée en alu fera l'affaire, bien évavuré et les coins arrondis, pour que les mouches ne se blessent pas les pattes, comme disait mon prof d'atelier à la fin des seventies... Perçage, et cinq rivets pop à tête large viennent solidariser la tôle sur le guidon...



Deux vis assez longues pour remplacer les vis d'origine viendront fixer l'ensemble sur la moto, au dessus du tableau de bord, en lieu et place des petites vis d'origine...
Pour régler à l'inclinaison souhaitée, un jeu d'enfant: Il suffit de désserrer les deux vis qui serrent les cocottes sur le guidon, faire pivoter, resserrer... Et le tour est joué.



Puis fixation de la housse au moyen des deux sangles en scratch à chaque extrémité de la housse, bien serrées... Comme ça avait tendance à basculer un peu vers l'avant, j'ai ajouté un scratch autocollant sur le haut de la plaque métallique, pour améliorer la fixation...



Bon, c'est bien joli tout ça, mais un GPS, ça consomme de l'électricité, ce truc là, il va donc falloir l'alimenter... Solution simple et rapide: Un bloc de deux prises allume cigare collé dans le vide poche gauche après avoir coupé sauvagement la prise mâle à l'autre extrémité du fil, et retiré la petite led rouge qui indique que le bloc est alimenté: Comme j'ai l'intention de ne pas me cailler le lait et que je vais raccorder ça directement sur la batterie, pas utile que la led en question reste allumée 24H/24...



Et donc, pour ne pas s'embêter, raccordement direct à la batterie sur les deux bornes, en intercalant tout de même un fusible sur le "+" (j'ai mis un trois ampères). Seul inconvénient, il ne faudra pas oublier de débrancher les accessoires, sous peine de devoir repartir à pied ! J'envisage quand j'aurai le temps de me piquer au niveau de la boite à fusibles sur le fusible "accessoires", qui n'est pas alimenté quand on coupe le contact...
Le chatterton, c'est juste pour s'assurer que les cosses du porte fusible ne risquent pas de se débrancher à la longue... Je suis d'un naturel anxieux...

Donc j'ai un GPS et du courant électrique accessible... Y'a plus qu'a brancher... Je cherche un passage du fil qui ne me gêne pas pendant la conduite...

Et une petite encoche pour passer le fil sans le mâcher quand le vide poche est fermé...

Il n'y a plus qu'à tester ça la semaine prochaine dans le jura.
En première approche, sans la "surhousse", l'écran tactile du GPS reste manipulable. Avec les deux ça devient vraiment difficile. De toute façon je ne compte mettre la seconde housse que par temps de pluie, elle réduit aussi un peu la lisibilité de l'écran....

Voilà voilà... Je vous donnerai des nouvelles !

Pat...




Discutons de cet article sur le forumEn discuter sur le Forum

Article suivant: De la Creuse au Lot
Article précedent: Remplacement d'une durite classique par une durite aviation

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de Zavantinfos Article de Zavant.

site web site web

N° Article : 644
Article lu 10369 fois.
Créé le 16-05-2010 à 18h03.
Modifié le 17-05-2010 à 14h59.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles