Dossiers > Récits de voyage

Notre voyage à Prague en République Tchèque

6 Août, le café du départ

Jeudi 6 Août au matin, nous voilà partis : destination Prague.
Mais l'arrivée ce sera pour samedi soir,d'ici là nous avons 2 étapes.



Nous savourons ce voyage que nous avons organisé Jacques et moi depuis le début de l'année. Tout est prêt donc, enfourchons les 2 belles.

Ce soir nous dormirons à Kruth (68), pour notre 1ère étape (445km). Chambres d'hôtes tenues par Gérard.

Entre temps, nous avons choisi l'A5 jusqu'à Chaumont(52) pour que les kilomètres défilent et nous éloignent rapidement de Paris. Nous profiterons dans l'après midi des Vosges et de ses contreforts. Déjeuner à Chaumont, 1er repas d'une longue série pour tous les 4.

L'après midi est effectivement beaucoup plus agréable, la D417 défile, garde son nom tout en changeant de département (70) et commence à s'élever. Voilà les Vosges, le col de Bussang, la descente sur Thann que nous esquivons pour monter jusqu'à Kruth. Le gîte de Gérard est facile à trouver, sur la Grand Rue. Pas de problème. A notre arrivée il nous attend à la porte du garage. Nous y rangeons les 2 belles, au chaud pour la nuit.

pause dans les Vosges

En parlant de chaleur, nous aussi on a chaud, vite à la douche. Loger en gîte offre l'opportunité de faire des rencontres chez Gérard un couple de motard est déjà là. Pas les mêmes motivations pour la route et la moto, mais nous partageons un agréable moment à parler surtout motos et motards.


Départ vers 9h vendredi matin. ce soir nous serons à Munich (475km).

route en Allemagne

La traversée du Rhin est anecdotique mais nous sommes bien en Allemagne. En préparant ce voyage nous avons privilégié les routes départementales aux grands axes. En Allemagne, il n'y a guère d'alternative, c'est l'autoroute ou la "B", ce qui correspond à notre RD ou plutôt ancienne RN. Très bon réseau routier, bon revêtement et bonne signalisation. La forêt noire que nous traversons est vraiment magique et magnifique, notre périple commence bien.

Les rives du lac de Konstanz nous permette de découvrir des vignes à perte de vue. La route es belle, les allemands prudents, bref tout va bien. Déjeuner dans une auberge au hasard, nous regrettons déjà la cuisine de Gérard.

On continue, la route est toujours de qualité mais tourne beaucoup moins. Il commence à fare chad et traversons de nombreux villages Lors de la halte de 16h, nous nous rendons compte que nous avons pris du retard. Nous rejoignons l'autoroute pour les 100 derniers kms. Munich est une grande ville et le GPS nous guide parfaitement.

une halte en Allemagne

L'hôtel réservé est à proximité du centre ville et le parking est juste en dessous. Les motos à l'abri, nous apprécions la douche avant de chercher un resto pour ce soir. Touristes et munichois profitent de cette soirée estivale fort agréable. Nous faisons nos premiers pas dans cette langue étrangère. Sylvie l'a apprise, il y a quelques années, et quelques mots sortent tant bien que mal. Jacques lui connaît les mots essentiels : bier et kartofeln.Nous sommes Marie Stella et moi trop du sud pour que ces syllabes pénètrent nos cerveaux hispanophones.

Nous prenons le temps en ce samedi matin d'aller faire quelques photos sur Marien Platz avant de tourner la poignée d'accélérateur.

Une halte en Allemagne

Dernière étape de 465 km Départ vers 10h, nous suivons la B12 jusque Passau ou nous déjeunons au bord du Danube. Après déjeuner, de nouveau la B12 jusqu'à la frontière. La température grimpe comme la route. Arrêt à la frontière pour acheter la vignette autoroutière et la République Tchèque s'ouvre à nous.

Nous changeons d'infrastructures routières. La RN4 est plus étroite elle s'élargira au fur et à mesure que nous approcherons de Prague.
En ce début la route est plus sinueuse et rase les maisons dans les villages que nous traversons. La RN4 est très fréquentée par les semi remorques tchèques mais aussi internationaux. Il n'est donc pas aisé de doubler et nous ne prenons pas exemples sur les 1ères motos tchèques qui nous doublent à des vitesses élevées et semblent bien s'amuser. Nous restons prudents et attendons l'élargissement de la route dans la plaine pour prendre de la vitesse. Nous montons jusqu'à 100/110 km/h, limitation oblige.

Préchoir Eglise St Nicolas

Pour terminer, la RN4 devient autoroute à l'arrivée sur Prague et le GPS nous guide jusqu'au gîte. Nous traversons Prague du sud au nord ouest en traversant 2 tunnels de 2kms chacun. Quand ça marche ce GPS c'est vraiment super.

Notre hôte nous accueille et nous rangeons les motos dans le garage(critère indispensable). Nous sommes installés dans une charmante petite maison à la périphérie de Prague. Dîner dans le resto du coin c'est samedi soir et les terrasses résonnent des cris des gosses et des familles qui profitent du week end.

façade à Prague



Le contact direct n'est guère aisé du fait de la barrière de la langue, mais on se sent bien, pas vécus comme des touristes envahissants. En un mot tout va bien.

Les 4 jours qui suivent sont consacrés à la découverte de cette superbe capitale. C'est baroque bien sûr, parfois kitch aussi mais la beauté est là à tous les coins de rues. Les yeux n'arrêtent pas. C'est un régal.

Concert personnalisé

La ville est envahie tous les matins par une foule de touristes de toutes nationalités, dont nous faisons partie.
Chaque jour nous mangeons dans un resto différent. La ville regorge de restaurants de toute sorte et nous n'avons que l'embarras du choix. Sur une semaine nous ne serons déçus qu'une fois.

Alcool réchauffé, hum!!!!!

Un conseil, au resto ne posez pas vos couverts si vous n'avez pas fini de manger. Tout verre vide est immédiatement débarrassé et Marie Stella (qui entre nous mange très lentement), a du plusieurs fois rattraper son assiette dans les mains du serveur.

dégustation alcool local

Chaque matin lors du petit déjeuner, notre hôte nous tient une séance de débriefing, en français s'il vous plait (autre critère de choix), pour nous guider lors de nos visites de la journée. Nous frisons la perfection.

le tram à Prague

Nous déplaçons dans Prague par les transports en commun grâce au "pass transport 5 jours", nous voyageons en tram, en bus en métro et même en funiculaire, de jour comme de nuit.

détail d un vitrail de Mucha Eglise St Nicolas

En dehors des lieux touristiques incontournables, nous découvrons également les espaces verts de Prague et nous ferons une balade en bateau sur la Vlatva.

statue, jardin du chateau de Troja

Nous sortons les motos une fois dans la semaine pour aller visiter Karlovi Vary, une station thermale à 175 km de Prague.

façade à Karlovi Vary



Nous découvrons un haut lieu de villégiature russe ou la langue russe prédomine, même les publicités sont formulées en russe.

resto à Karlovi Vary

Dernière journée à Prague, malheureusement et malgré les différents avertissements formulés toute la semaine, Sylvie se fait voler son appareil photo alors qu'elle l'avait attaché à son sac. Incompréhensible... Mais les faits sont là, plus de numérique et quelques mille photos qui disparaissent.

Samedi 15 Août, nous quittons Prague et notre hôte, en lui promettant de lui faire de la pub, n'hésitez pas à nous demander ses coordonnées.

Direction Ulm en Allemagne, d'abord par l'autoroute jusqu'à la frontière, encore un peu d'autoroute en Allemagne puis nous suivons la vallée du Danube (Donau) par la B31.
le houblon en Allemagne

Nous retrouvons avec plaisir les routes allemandes presque parfaites.

Cette fois ci il y a nettement moins de village à traverser, la route est plus plate et plus rectiligne qu'à l'aller. Il y a du monde c'est la fin de semaine.

Beaucoup de motards allemands, souvent en groupe. Nous avons remarqué qu'il sont rarement en duo, s'ils sont en couple : Mme à sa moto.

Travesée du Danube à l entrée de Ulm


Ulm, petite ville provinciale, hôtel de la gare et son parking juste en dessous, à 2 pas du centre ville. Après la douche (qu'est ce que c'est sale un motard !!!), nous faisons un petit tour au centre ville et sur le bord du Donau (le Danube dans la langue de Goethe) puis resto et dodo.

Enterrement vie de garços à Ulm

Dimanche retour en France, toujours la B31 en suivant le Donau.

Rencontre motarde lors d'une halte sur une aire de repos, avec un "fêlé" qui roule en Yam 250, 2 temps et tout fier qu'il consomme 1,8l d'huile au 1000kms!!!!! Un autre monde.


Nous déjeunons à Donaushingen, ex ville caserne de l'armée française. Nous avons réintégré le monde de l'euro, plus besoin de convertir, c'est mieux.


Retour à Kruth pour 3 jours. Nous séjournons tout d'abord à "la moraine du lac", Gérard n'était pas libre à cette date), puis chez Gérard pour les 2 derniers jours de ces belles vacances.

Les Vosges et ses exploitants de la forêt

La moraine du lac est un gîte que nous vous recommandons également. Nous profitons de ces 3 jours pour visiter les Vosges, notre ballade de début nous ayant ouvert l'appétit. 3 jours c'est mieux pour profiter de tous ces virages..... Même une demie journée Strasbourg, la petite France et le resto L'Ancienne Douane, que de bons souvenirs(souvenir d'un ancien appelé).

La petite France à Strasbourg

Puis c'est le retour. D'abord les "au revoir" à Gérard, un dernier col pour quitter les Vosges puis les RD jusque l'autoroute A31/A5.

La France est belle également, son réseau routier bien entretenu, on se demande pourquoi il y en a qui vont si loin !!!!

Tout à une fin, c'est mercredi et nous devons regagner nos logis respectifs. Nous nous quittons à Troyes, après un dernier déjeuner en commun.


Le mot des vacances :" it's forrrrrr you" répété par la douce et délicate voix de Pépito lors de l'attribution d'un généreux pourboire et qui fera sursauter de très nombreuses serveuses.


Les participants :

Sylvie et Jacques, nos amis. Ils sont les initiateurs de ce voyage mais ne voulaient pas se lancer seuls. Nous les remercions d'avoir penser à nous.

Sylvie & Jacques

Marie Stella et Pépito, les rédacteurs. Après le Portugal en Deauville il y a 2 ans, nous pouvons dire une fois de plus que le voyage a été super.

Marie Stella & Pépito

Les motos :

BMW K1200GT pour Jacques
Honda Pan European 1300 pour moi.

les motos au repos

Des motos sans soucis, à la capacité d'emport suffisante pour ces 15 jours et qui restent confortables en pleine charge. Comme nous avons peu utilisé l'autoroute, la conso moyenne est de 6l. et puisque nous avons privilégié les étapes avec garage ou parking fermé, le simple U suffisait pour les nuits.

Côté fille, peu de place pour une garde robe autre que motarde peu de place pour les cadeaux et surtout pas fragile!! (dommage pour les oeufs décorés si jolis). Prévoir des gîtes avec lave linge (c'est aussi important que le garage, car comme le dit Pépito, que c'est sale un motard) et glisser quelques tablettes de lessive (c'était le conseil de Sylvie).

L'organisation:

Jacques initiateur mais Pépito organisateur. Depuis Janvier je chechais les hébergements taillés pour nous en privilégiant les critères suivants :
- Garage fermé pour les motos.
- Hôtels des étapes proches du centre ville pour en profiter le seul soir ou nous étions sur place.

Comme nous n'avons pas le même réservoir, je faisais le plein e même temps que Jacques pour éviter de se décaler.

A chaque arrêt ou pause, on changeait de tête de file pour éviter de se lasser.

Le parcours préparer sur Mapsource pour nos 2 Zumos, pas évident quand même de programmer un itinéraire sur des routes inconnues, à partir d'une carte Michelin et Mapsource. Bref, quelques surprises et modifications de parcours suite à des conciliabules aec Jacques au bord de la route ou lors du repas de midi ce qui est préférable.
Retard, routes inadaptées ou trop petites sont les principales raisons de ces modifications. Le retour sera moins modiié car le parcours mieux adapté. Je ne l'oublierai pas pour la prochaine fois.

Notre hôte en Tchéquie s'est révélé un choix excellent. Sa bonne humeur et ses conseils sur Prague nous ont facilité les visites. Le domicile de notre hôte est à 25mn du centre ville par le tram, auquel il faut ajouter 10mn de marche pour rejoindre la station. Cela peut paraître loin mas nous apprécierons le calme de cette banlieue toutes les nuits.
Commandé à l'avance, le "Pragpass" et le "ticket transport" nous attendait pour notre 1er jour de visite : le dimanche. C'est quand même mieux de ne pas avoir à courir le 1er jour.


Le budget : 2200,00 euros par couple tout compris.


Article suivant: Sacoches cavalières sur Honda Deauville
Article précedent: Moto Gt Day's 2010

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami










A propos de cet article
Profil de pitoinfos Article de Pito.
travaillant dans le BTP, je suis fier d'avoir participé à la construction du viaduc de Millau. Motard sur le tard, mais ça me trottait dans la tête depuis logtemps.

N° Article : 572
Article lu 6258 fois.
Créé le 17-10-2009 à 22h15.
Modifié le 23-10-2009 à 12h35.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles