Dossiers > Sorties et rencontres

La reunion mensuelle des membres à Paris

Eh bien voilà. Un an que je suis sur tDi, et je ne connais que 2% maxi des membres !
Derrière les pseudos, bien sûr, il doit y avoir des humains c’est évident. Mais comment en être sûr ??? Voyons voir...
Une discussion parmi d’autres, semble rassembler quelques initiés, le Rendez-vous mensuel des Parisiens. Ouh la, ça sent la secte, les initiés ! Ça sent un peu Roswel aussi, on parle de la visite régulière d’un alien... ils se retrouvent en un lieu exotique, le RA quelque chose. Il parait que les nouveaux sont admis, et même, bienvenus.;-)
J’y serais bien allé tout seul, mais si c’était un piège ? Par précaution je rameute du monde. Michel, Dardo, Eric72, Vincent du 27 n’y sont jamais allés. Ok on sera 7 pour faire bloc. On a même décidé certaines épouses.
Le rendez-vous avec le Maitre des initiés, Satelis qui nous emmènerait jusqu’au lieu de cérémonie, est fixé à 19 heures, près de la sortie d’autoroute de Dourdan. .

Daredovil et Evelyne, Eric et Vincent 27 arrivent peu après. Pas question de partir sans eux. Restons soudés
Après une halte pour rejoindre un autre petit groupe de la confrérie emmené par Tad Coz et son légendaire BigBlue, nous nous dirigeons vers le lieu mythique, en évitant soigneusement le Périph’
Nous longeons les rives de Seine, superbes. Au fil des kilomètres, superbes immeubles, restaurants connus mondialement, stade Roland Garros cèdent la place à des quartiers beaucoup plus réalistes ! La conduite aussi change. On fait gaffe aux autres, de tous les côtés. Bienvenue à Paris !!!

En une bonne heure, nous arrivons donc boulevard Denain, le store rouge du Rapide est là...et les autres participants aussi !!! hé ben ça fait de la moto au m² !!! des 650, des 700 des Pan, faites votre choix !!! J’arrive à trouver une place, un peu à l’écart.

Il y a quelque chose de non écrit, là-dedans, quand je parlais d’une secte, c’est un peu ça : sourire aux lèvres, on papote tout de suite, cool, on se connaît. Oui, bien sûr : on s’est parlé sur tDi.
Photo de famille, quelques membres de Moto-GTavec trépied, sans, à la Mode de Chambord,
et on entre au Rapide.
Le serveur essaie de garder contenance, mais il ne devait pas attendre un groupe aussi nombreux, ni aussi...joyeux.
Il lui faut répéter les choses, on est comme une bande de gamins mal élevés. Il y en a qui écoutent, d’autres moins..
Il finit par nous caser tous, en débordant du plan initial. Je me retrouve à une table de 4, les retardataires sont un peu plus à l’écart. Mais tout le monde a le sourire aux lèvres avant, pendant et après le repas.

Il est déjà tard. Certains partent immédiatement, et rentreront chez eux après 5 heures du matin. Quand je pense que je me croyais motivé !!!
Les autres trainent un peu sur le trottoir, hésitent à mettre une petite laine pour le retour, se décident continuent la discussion. Il faut y aller, c’est fini pour cette fois. Fini ? Pas pour tout le monde.
Lafred et Joker avaient proposé d’héberger quelques provinciaux pour leur éviter de rentrer dans la nuit.
Alors les quelques provinciaux ont accepté et Joker et Fred ont dormi...sur leur propre canapé, bien plus tard, après quelques fous rires.
Michel a dans un premier temps essayé de piquer ledit canapé à nos hôtes après avoir fait le lit quand même) puis, dominé par Dardo en pleine forme ( !) a préféré monter à l’étage. Là, Eric a essayé de l’envoyer sur orbite à coups de matelas pneumatique.
Que s’est-il passé après ? Mystère. Toujours est-il que quelques instants plus tard, le silence règne, et tout le monde s’endort.
Le lendemain matin, Eric nous quittera rapidement, et nos hôtes nous emmèneront à Sasie Center. Pour les gens de la campagne comme nous, c’est Luna Park
. Je ne savais pas qu’une telle surface dédiée à l’équipement moto existait. Féerique, ou diabolique, au choix. Café-gâteau-coca-bonbons offerts, sourire des vendeurs, du choix...impossible de repartir sans rien. Ils ont tout dans toutes les tailles (oui, même la mienne).
Pas facile de se quitter, personne n’en a trop envie. Alors on joue une dernière prolongation : Joke nous fait découvrir sa « cantine », une brasserie très sympa, sur notre route de retour.
Bon, tout le monde a bu son café ? Allez on y va.
Bisous, sourires, on se dit à bientôt. Les trois motos provinciales repartent. Ca fait drôle, d’un coup, c’est fini. Chacun sur sa machine, on rigole moins
merci Joker, merci Lafred, coucou, on se tchatte et on s’appelle en arrivant...
A la bifurcation, les Manceaux se séparent de nous, warnings, Klaxon, grands signes : bon retour les amis.
Michel et nous (Emma est toujours derrière !) on se retrouve seuls sur l’autoroute. Baromètre du moral : le retour en 15 minutes de moins qu’à l’aller, dépannage d’un Kawasaki compris. Le gars n’en est pas revenu. Mimi dessus, quelques manips, je pousse, et hop mon gars c’est comme ça qu’on fait quand on est motivé !
On disait « à la prochaine ». Faut vraiment attendre un mois ??? Ca va faire long. Heureusement qu’on tchatte
LES PHOTOS SONT ICIToutes les photos!!!




Article suivant: Fabrication d'une selle grand confort personnalisée
Article précedent: Transportez toute votre garde-robe à l'abri de l'humidité

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de Gaetaninfos Article de Membre1558.
BMW R1150RT de 2001. pneus MZ4

N° Article : 472
Article lu 3949 fois.
Créé le 08-06-2008 à 23h02.
Modifié le 04-09-2008 à 09h04.

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier
* Ma

Tous nos articles Tous les articles