Dossiers > Mécanique

Remplacement des roulements de direction d'une Deauville

Personnellement, j'ai longuement hésité avant de me lancer dans cette aventure , le risque étant de se retrouver avec une moto en deux parties, avec impossibilité de les réassembler ; c'est par ailleurs ce qui est arrivé à l'un des notres sur ce site, qui heureusement a trouvé un mécano sympa et compréhensif qui a pu le sortir de cette hornière.

Tout d'abord, quand faut il intervenir ?
Sur ma Deauv de 44mKs, le guidon avait un point milieu en soulevant la roue AV ; par ailleurs, on avait l'impression qu'il y avait du jeu dans la fourche ou le guidon, par exemple en descendant un trottoir, sans que j'ai jamais pu le cerner, en soulevant la roue avant.
Une intervention au niveau des roulements de la direction s'imposait donc, sans qu'elle ne soit vraiment très urgente.

Première action : recueil du maximun d'information, en particulier en consultant le net
S'il n'y a rien sur notre site préféré concernant le remplacement des roulements de direction (malgré un titre alléchant sur le forum), cette intervention a été méticuleusement décrite par un amateur, dans son site fort bien fait que voici :cebueno.free.fr/mecanique/pratique/didact/dir-chgmt_rlmt.html
Autrement dit, pour accéder à ce site, il faut saisir "remplacement roulement de direction", sous GOOGLE.
Seulement, sa moto n'est pas une Deauv, car sur nos motos, les cages externes des roulements dépassent très peu dans le fourreau de la direction, en particulier celle du bas, et il faut donc avoir recours a des astuces pour pouvoir les extraire.

Deuxième action : achat du nécessaire et réalisation d'un premier outil spécial (un tube)
J'ai acheté le nécessaire chez Honda, soit les deux roulements, et les deux joints d'étanchéité, le tout pour environ 80E, quitte à les faire ensuite monter par Honda, au cas où je ne me serais pas senti les capacités de le faire moi m^me.
Nota : sur cette photo, figure le matériel déposé suite à cette intervention.



Deux conséquences suite à cet achat :
- Au vu des cages externes, qui sont toutes fines, j'en ai déduit que ces dernières ne pouvaient pas être montées "très dur" dans leur fourreau.
- D'autre part, cela m'a permis de me procurer un tube d'environ 30 de diamètre intérieur, pour remettre en place la cage interne du roulement du bas, sur la colonne de direction.
Sans ce tube, ce n'est m^me pas la peine d'essayer de se lancer dans cette aventure.

Troisième action : dépose de la fourche
J'ai profitté de la dépose de la roue (pour faire remplacer son pneu), pour démonter entièrement la fourche (cela ne pose pas trop de problème particulier).
J'ai pu ainsi étudier la manière de chasser les cages externes des roulements et essayer mon tube sur la colonne de direction.
Sur ma bécane, le roulement du bas était lubrifié par un mélange de graisse et de rouille ; les cages était légèrement marquées, mais sans plus (voir photo).

Quatrième action ; réalisation d'un extracteur pour chasser les cages externes.
J'ai donc réalisé un montage simple "type extracteur à inertie" à partir d'une tige filetée de 16, des écroux et des jeux de rondelles, le tout acheté chez LM.
Ci joint, tout le matériel mis utilisé pour le démontage et le montage des roulements (hormis le four et le congélateur).
A ce stade, il me restait encore la possibilité de remonter la fourche tel quelle, et d'amener la machine chez Honda, au cas où je ne voulais prendre aucun risque.





Cinquième action : extraction de la cage externe du roulement du haut
C'est à partir de cette action, que j'ai pris la décision d'effectuer moi m^me le remplacement des roulements, je n'avais donc plus droit à l'erreur.
Avec la tige filetée équipée de la bonne rondelle, et insérée par la bas de la colonne, j'avais une bonne prise sur la cage du roulement du haut ; j'ai donc pu le chasser à la main avec mon petit montage, la rondelle venant frapperr sur la cage à extraire, qui est venu relativement facilement: super:.

Sixième action : extraction de la cage externe du roulement du bas.
Pour ce faire, j'ai inversé mon montage après l'avoir équipée d'une roncelle plus petite pour pouvoir passer derriere la cage à extraire, puis j'ai tapoté (avec un marteau) sur ma tige filetée, en la faisant tourner sur la cage à extraire, qui est également venue sans trop de difficulté...

Septieme action extraction de la cage intérieure du roulement du bas.
Pour ce faire, j'ai suivi les conseil de mon site "référent", bien qu'un simple burin de mécanicien soit suffisant.: super:

Huitième action
; repose de la cage intérieur du bas.
Idem que la septième action pour les conseils, après avoir mis la cage à 200°C dans un four pendant une demi heure environ.
Il faut une bonne assise, et ne pas hésiter à taper sur le tube ; tout c'est très vite et bien passé.
Le cache poussière ne pouvait plus tourner, la cage était donc bien en buté sur ce dernier.

Neuvième action : repose des cages extérieurs.
C'est une opération délicate qui doit s'effectuer avec doigtée et minutie.
Après avoir placer les cages dans un congélateur pendant une demi heure environ, je me suis servi dans un premier temps, des anciennes cages en tapotant dessus d'une manière circulaire avec un marteau, puis d'un gros chasse goupille pour bien les enfoncer en butée dans leur logement.
J'ai commencé par la plus accessible, soit celle du haut.

Onzième action : repose de la fourche et de la roue
Cette action ne pose pas de difficulté particulière.
j'ai profitté de l'intervention pour faire poser un PR2 Michelin ; très bon pneu, sur sec comme sur mouillé...

Douzième action : Resserage des roulements.
Comme je ne possédais pas la douille "Honda" pour le resserrage au couple de la bague, j'ai du l'a ressérer au pif après environ 600 kms (un léger jeu est apparu dans le guidon).
Il suffit juste de déposer le guidon et le T supérieure, cette opération n'est pas très difficile, mais on est comme "dans une boite à sardine".

Conseils complémentaires :

- ne pas se précipiter, le mieux est d'étaler l'intervention sur plusieurs jours car les nuits portent conseils (cela m'a pris trois petites soirées),

- dans la mesure du possible, n'acheter le nécessaire qu'après le démontage (l'achat du roulement du bas et son cache poussière est incontournable ; celui du haut et surtout son cache poussière est plus discutable (compte tenu du kilométrage de ma machine).

- il faut avoir un minimun de notion et d'expérience en mécanique pour réaliser cette intervention...

Et si j'avais fait faire l'intervention par Honda ?

A se demander si le jeu en faut vraiment la chandelle car il faut compter 2.5 heures de MO, + le prix des pièces, soit un total de l'ordre de 250E (120-150 Euros de MO).

Bon chance et bon courage pour ceux qui se lanceraient dans l'aventure.

Alain










Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Vacances en Ardèches Mai 2008 du 01 au 11 - que du bonheur!!
Article précedent: Récit d'un accident de moto

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




A propos de cet article
Profil de ac91220infos Article de Ac91220.


N° Article : 452
Article lu 10709 fois.
Créé le 11-05-2008 à 20h27.
Modifié le 17-05-2008 à 22h21.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles