Dossiers > Témoignages

Vis ma vie de ... scootériste

J'avais écrit un article il y deux mois sur un accident m'étant arrivé (choc arrière contre ma 700). Pendant plus de quinze jours mon concessionnaire préféré m'a prêté un SH 300. Kesako? C'est un scooter de 27 chevaux et qui pointe à près de 140 km/h, de marque Honda.
Alors comment passe t-on d'une moto à un scooter ? :-|

Prise en mains:
Ce type de scooter, de marque Honda, est très traditionnel. Les jambes ne serrent nullement le véhicule entre elles, le conducteur est assis très droit, et quasi contre le guidon (je fais 1,90m).
Départ: il faut un temps d'adaptation ainsi assis sur le véhicule. J'ai vraiment la sensation désagréable de ne pas faire corps avec ce deux roues et de ne pas le maîtriser. Allez, j'accélère, et surprise, ça pulse! Il est léger et la transmission automatique permet en ouvrant en grand de donner toute la puissance disponible, et de laisser derrière soit nombre de véhicules y compris des motos :-> :-> dont les pilotes sont surpris et... vexés.
Allez, voilà le feu rouge, il est temps de ralentir. Je freine, et je débraye. Non! Surtout pas, c'est une transmission automatique. Et au lieu de débrayer je freine comme un malade . Ouf! Merci les grandes roues sur ce modèle et une monte de pneus de qualité et ...l'ABS.
Il me faudra encore de nombreux freinages pour oublier la notion d'embrayage...Mais aussi de nombreuses accélérations en oubliant de passer les vitesses :-> (avec pour conséquence un freinage inopiné).
Il me faut quand même quelques jours et plusieurs aller-retours boulot-dodo pour me faire à l'ensemble qui finalement n'est pas désagréable, et dont la conduite en ville est reposante du fait de l'absence de boîte de vitesses.
Le véhicule est peu encombrant et le scootériste que je suis devenu se faufile encore mieux qu'avec sa Deauville La consommation est de 3 litres, le fait d'un véhicule léger et d'un moteur de faible cylindrée.
Au bout d'une semaine, je deviens plus adroit et commence à le piloter. En fait, il se pilote avec les fesses et le haut du corps. Un beau matin, quittant mon domicile, j'ai même enfumé un GSXR sur ma petite route, bien- toute-pourrie-dégradée-comme-il-se-doit-de-plus-en-plus-souvent. En deux virages, larguée la sportive.

Mais finalement, il y a plusieurs points négatifs au scooter.
Le poids non suspendu (transmission lourde) qui induit des coups de raquettes dans le dos, son côté étriqué pour ma taille et surtout... l'irrespect total des automobilistes :-< :-< qui le prennent pour un 50 cm² ou un 125 cm² tellement il est de faible gabarit.
L'irrespect se traduit encore plus que d'habitude par les entrées de rond-points forcées, les priorités non respectées et les "pousse-toi de là que je m'y mette petit". Le rapport de force est au désavantage du scoot. :-< Et cela devient fatiguant, usant.
Et pour couronner le tout, j'ai l'impression d'avoir quitté le club des "saluts motards". Eh oui, le mépris ou l'ignorance du motard pour le scootériste est bel et bien réel. Je suis devenu invisible pour lui, je ne suis pas de son monde.
Au bout de deux semaines et demie, un coup de fil. "Votre moto est prête vous pouvez passer la prendre"
Oh Yeeeeeehhhh!
Alors scooter ou moto? J'ai ma réponse. Motard et moto TOUJOURS! De Deauville en Deauville? .




Article suivant: Rallye routier Aveyronnais 2008 organisé par les hommes en bleu...
Article précedent: TILT'S A LA SORTIE AMICALE PAN

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami


A propos de cet article
Profil de Eric72infos Article de Membre1054.
La moto moteur de mes motivations...

N° Article : 443
Article lu 3204 fois.
Créé le 22-04-2008 à 19h41.
Modifié le 12-05-2008 à 11h35.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles