Dossiers > Récits de voyage

Voyage en Corse

Bien que depuis ma tendre enfance j'étais réticent voir catégoriques à l'idée de me rendre un jour en Corse (j'avais peur des explosions merci les médias ), l'année dernière l'idée était lancée.




Mon oncle âgé de 57 ans me lance lors d'une conversation " j'ai décidé de passer mon permis moto comme cela je pourrais utiliser l'Hornet (de ma tante qui elle, a le permis depuis cinq ans) et j'aimerais faire la Corse en moto". Chiche !! je lui dit, et l'affaire était lancée. Après avoir réussi, malgré ses craintes, le code et le permis du premier coup c'était décidé ce sera deux semaines de vacances, je commençais immédiatement à me mettre en recherche d'informations pour partir en Corse.

Le plus difficile à été de faire correspondre les dates de vacances des deux couples pour pouvoir lancer les réservations. Ensuite pour visiter deux solutions s'offraient à nous, soit faire le tour de Corse en itinérant de camping en camping, soit choisir deux campings et rayonner autour de ceux-ci. Ce sera la deuxième solution qui sera retenue car l'idée de refaire le rangement dans les valises des motos tous les soirs ne nous enchantait guère.
Après avoir réservé le ferry, le départ est prévu un lundi de Septembre, restait à trouver deux campings avec mobile-home qui soient d'accord pour nous louer du lundi au lundi ! Après quelques coups de téléphones c'est chose faite, ce sera Belgodère la première semaine et Aléria la seconde.



Viens maintenant le moment d'établir des feuilles d'itinéraires car il n'était pas question de partir à l'aveuglette. Nous utiliserons pour cela le guide du routard qui, même s'il n'est pas forcément adapté au voyage en moto, nous indiquera des lieux à ne pas manquer. Google Earth me servira pour voir les reliefs des itinéraires et établir des durées de parcours. Je n'oublie pas les conseils des camarades du forum et j'en profite ici pour les remercier. Au final ce sera 10 feuilles de routes d'environ 200/250 kms qui seront établies, car il faut quand même se garder des journées sans roulage histoire de se reposer un peu.

Le chargement de la moto.

Le plus délicat au moment de faire un voyage de deux semaines en moto et celui de décider qu'est-ce qu'il faut emmener, et aurai-je assez de place?. J'entends encore l'oncle qui n'était jamais parti en moto "oulala !! ta tante remplissait le coffre de la voiture lorsque l'on partait à deux!" alors comment faire en moto?.

Déjà dans un premier temps il est préférable de bien cerner où l'on va et qu'est-ce qui est essentiel d'emmener (inutile de prendre des pulls-overs pour l'été). En moto, il faut toujours avoir ses vêtements de pluie, une calabrêle (pour moi ce sera un bouchon de pot de cornichon) que je mettrais dans le vide poche qui ne ferme pas à clefs et un kit anti_crevaison pour parer aux éventualités de la route. Vérifier sa trousse à outil, ajouter un collier de serrage rapide , un peu de câble électrique, un briquet et du "chaterton". Comme nous partions en Corse je rajoutais sous la selle une petite pompe à poire (qui sert en général pour le remplissage des poêles à pétrole) et qui nous servirait dans l'éventualité ou l'un ou l'autre tombe en panne d'essence! . Pour les valises voici comment j'ai réparti les vêtements.

NB: Etant donné que les campings sont équipés de laverie de sèche-linge, de fer à repasser, il est inutile de trop charger en sous-vêtements. De plus il est indispensable de laisser un peu de place dans les valises car au retour, les vêtements sont toujours mal rangés et encombrent un peu plus!.

Valise droite. Vêtements de MR. (sans pull-over). Linge de toilette une paire de basket et des chaussures d'eau.

Valise gauche. Vêtements de MME. Linge de toilette une paire de chaussure plus des chaussures d'eau.

Top case. Appareil photo numérique, trousse à toilette, affaires de plage, sac de madame et anti-vol U.

Sac de réservoir. Tous les vêtements de pluie, la bombe anti-crevaison, les chargeurs de téléphones portables et d'appareils photos numérique, la carte Michelin et les feuilles d'itinéraires.

Vide poche gauche. Lunettes de soleil, petite jumelle, couteau.

Vide poche droit. Calabrêle, chiffons, petit appareil photo numérique (pour prendre les photos instantanément).

Départ.

Comme le départ est un lundi matin à 7h30, je décide que nous partirons la veille de Vienne en Isère en passant, histoire de se chauffer un peu, par Vaison la Romaine, le mont Ventoux, les gorges du Verdon, Grasse et Villeneuve Loubet où nous passerons la nuit avant d'embarquer le lendemain matin à Nice. 547 kms prévu pour cette journée, nous en ferons 564.

Dépard de Nice Motos sanglées dans le bateau Lundi 6h30 embarquement à Nice, sanglage des motos et départ.





Enfin après 5h15 de traversée et une visite dans la cabine du commandant et de ses deux seconds, l'ile apparait et les appareils photos commencent à crépiter.

Après un débarquement éclair à Ajaccio, nous partons sans attendre en direction de Belgodère qui se trouve à 7 km de l'ile Rousse. Nous emprunterons la N193 route sinueuse où même doubler un camion en monté n'est pas chose facile, et la N 1197 où, avec ses longues courbes ouvertes, ont se fait doubler et enrhumer par une voiture alors que l'on roule à 110 km/h !!! Oups ça roule très fort pour les gens d'ici et va falloir ce méfier.

1ére semaine.

Le premier parcours sera le tour du Cap Corse en passant par Tollare où la vision lorsque l'on approche du village, par une toute petite route serpente et cahoteuse, ma beaucoup plu. Mis à part Bastia qui est une grosse ville qui ne m'a guère enchanté, le reste du voyage est vraiment intéressant malgré un sanglier qui traversera juste devant nous la nuit alors que nous rentrions au camp de base.


Deux tours Génoise au Cap Corse Deux tours Génoise au Cap Corse Moulin Moulin

Tollare Tollare








Forêt de Tartagine Prudence dans les virages!!! l'étape suivante sera très courte et nous conduira à Olmi-Cappella et sa forêt de Tartagine avec ses vaches en libertés sur la route.
Forêt de Tartagine Prudence dans les virages!!!








Corte (bof) cascades des anglais (bof) Ensuite ce sera Asco et ses fabuleuses gorges, Corte et la Restonica rivière qui serpente elle aussi dans des gorges.
Corté (bof) cascades des anglais (bof)








Route typique des gorges. route typique dans les gorges








Plage de Porto Autour de Piana
Plage de Porto Autour de Piana









Cette journée viendra Porto, Piana, Evisa, et pour finir Calacuccia qui organise une fête traditionnelle avec pour bizarrerie les villageois qui ouvrent leurs garages et se transforment en cafetier ou restaurateur. A voir!

San Atonino San Antonino Pigna ou Catéri ? Pigna ou Catéri ?







La dernière journée de cette semaine sera consacrée à de petits villages typiques Corse:Corbara, Pigna, Catéri, San Antonino et heureusement préservés du grand commerce touristique à la différence d'une ville comme Corte où même la citadelle est payante.

Coucher de soleil sur l'Ile Rousse.










Photos divers

Autour de Girolata Laisser moi passer Pont Génois
La nuit il n y a pas que les chats qui sont gris! Le plus court c est par où? Nos fidèles montures.
Une NTV Allemande en Corse. Pan sur mer Suivez le guide!!
Averse qui durera 5min pour nous. Belle charcuterie Corse (dans les deux sensdu terme) Montagne, lac, mer et ciel bleu.






2ème semaine


La semaine suivante nous serons à Aléria qui se trouve sur la côte Est de la Corse. La région est différente de la première, il y a une plaine qui sépare la mer la montagne, cette plaine est occupée essentiellement par des vignes . Dans notre allée du camping, se trouvent pleins de bécanes. On se sent moins seuls et serons pas gêné pour démarrer nos brêles le matin de bonne heure. Il y a des Allemands et des Belges avec qui, nous nous lierons d'amitié pendant cette semaine passée ensemble et échangerons nos impressions le soir de retour au camping.

Village perdu dans la montagne Petit port.
Village perdu dans la montagne
Petit port







le premier circuit de cette deuxième semaine sera modifier car une dame Corse qui admirait ma moto me dit qu'elle passe en ce moment le permis moto, et me conseille d'aller à Ghisoni et de continuer par le défilé des strettes et le col de Vizavona. Nous ne serons pas déçu c'est superbe et je l'en remercie.

Au détour d'une autre ballade j'en profite pour prendre ce cochon en photo car il terrorise ma femme. Les cochons sont nombreux et tout comme les vaches ils sont en libertés.


Vue sur plage Madame à peur elle se cache derrière la moto







Bonifacio étape très belle... que même si la ville succombe au commerce touristique, à su garder une réelle beauté. On en profitera pour visiter les îles Lavezzi.

Vue de la citadelle de Bonifacio La sortie du port de Bonifacio
Bonifacio Chercher l escalier !!! Intérieur de grotte
Grotte Plage sur Lavezzi Mer transparente et sans trucage.






Divers, insolite, etc...


Autour de Piana Laisser moi passer
Pont Génois La nuit il n y a pas que les chats qui sont gris! Le plus court c est par où?
Nos fidèles montures. Une NTV Allemande en Corse. Pan sur mer
Suivez le guide!! Averse qui durera 5min pour nous. Belle charcuterie Corse (dans les deux sensdu terme)
Montagne, lac, mer et ciel bleu. Calcaire Notre allée de camping
Les chèvres aussi sont en libertées. Mesdames Dinosaure
Jothi  j savait pas que t habitait ici. hi hi hi Lavezzi Trouver son chemin n est pas facile !!!
Une soeur à ma meule. Pour Claudius On peut rouler à quatre sur une moto ?
700 Deauville bi-colors
Virages Virages Route, montagnes, lac, mer...
Pour Jean Chritophe Bateau le long d une citadelle
Vôtre Serviteur Notre bateau le Liamone Terasse de restaurant.







Anecdotes.

Nous rencontrerons et dinerons avec un couple en Pan Européen qui habitent à 10 kms de chez nous.

Deux motards gendarmes que l'on croise et qui nous font tous deux le signe motard. Sympa

Une 700 Deauville de deux couleurs

Un fourgon de la gendarmerie qui s'écarte pour me laissé remonter une file alors que nous roulons au ralenti. J'ai cru à un piège mais je l'ai fait quand même en les remerciant. Re-sympa.

En discutant de maison en cours de construction à un patron de bar, il me dit qu'il mettrait bien 500 grammes à chacune !!!

Trois Citröen 2 cv attelées chacune à une caravane!!! (dommage j'ai pas de photos).

Nous enfilerons trois fois les combines de pluie pour 20 minutes en tout de pluie.

Nous croiserons au total 179 vaches 42 chèvres 2 sangliers 178 cochons et 4 renards écrasés.

Le tonton qui à perdu ses lunettes de vue à Porto.

Un restaurant à éviter à tout prix "La main à la pâte" à Calvi.



Quelques chiffres.

Nous avions prévu de faire 3700 kms, ce sera en réalité 4308 kms dont 3000 tout rond en Corse.J'ai passé 230 litres de carburant pour une conso moyenne de 5.66 /100.


Conclusion.

Pour moi la Corse restera comme une montagne à la mer avec ses paysages magnifiques. Et même s'il faut prendre des précautions pour rouler en sécurité, (je pense aux Corses qui doublent même en virages, aux cars qui déboulent des virages en klaxonnant mais en ne ralentissant pas, aux animaux en libertés et à leurs bouses sur la route, aux portions de routes délabrées, au colmatage de trous avec du goudron et du gravier par dessus), je ne regrette pas ce voyage. Pour ceux qui hésitent, je leurs dirais allez-y!, à condition de bien préparer ce voyage et partez en Septembre au minimum deux semaines. Un motard croisé dans le ferry sur le chemin du retour me conseillera, maintenant que j'ai découvert la Corse, de revenir en Mai ou Juin pour profiter des odeurs du printemps donc... A méditer...Mais l'envie est déjà là !!!.



Remerciements.

A ma femme qui m'a accompagnée sans trop me taper sur le casque.

Au commandant du Liamone et ses seconds qui mon donnés des conseils de précautions.

A ma tante qui elle est resté derrière son jeune pilote de mari tout le temps.

A mon oncle pour son courage.

Au copain du tonton qui nous a fait avoir un prix pour les Lavezzi défiant toute concurrence !!.

Et bien sur à ma moto.


Cet article a été modifié pour cause de problème informatique
il se peut qu'il ne soit pas complètement identique à l'original...


Article suivant: Notre périple en péninsule ibérique
Article précedent: Salut, Motards !

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



















A propos de cet article
Profil de wrrinfos Article de Wrr.
11 mois en 700 deauv 2006 noire abs et 27000 kms et maintenant en Pan Européen 1300 abs.Après 20000kms en 10 mois avec cette Pan et un accident, je rachète une nouvelle Pan... Après deux Pan sans problème, je passe chez Yam avec une FJR...Trois ans et 84000 kms après me voici au guidon d'une 1200 VFR...

N° Article : 300
Article lu 13369 fois.
Créé le 21-09-2007 à 04h56.
Modifié le 11-07-2008 à 06h50.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles