Dossiers > Sorties et rencontres

MILLAU 2007 : une journée de solidarité motarde


Il y a des matins comme ça , où le réveil est facile, et où l'évocation de la journée à venir vous fait avancer plus vite : c'est aujourd'hui la concentration de MILLAU, au cours de laquelle on va revoir les potes, faire la connaissance d'autres, et voir de la bécane à ne pas savoir qu'en faire...Debout donc... et premier coup de fil : 'salut c'est moi, je pensais pas venir, mais finalement j'ai pu m'organiser : on part ensemble ?' Allez un de plus dans le convoi ! Deuxième coup de fil : c'est Tilt qui m'appelle de St Affrique où il a couché avec sa bande : on se rassure sur le temps qu'il fait...et qu'il fera, et à tout-à-l'heure!C'est finalement à 12 motos qu'on décolle du Mac Do de Rodez, direction Campagnac ! C'est mon pote le motard (en civil ce jour-là)qui ouvre le convoi, avec sa GS toute neuve. Je fais le serre-file, vu que ça trace grave devant, et que certains ne connaissent pas la route.En moins de temps qu'il n'en faut à une Deauville pour réchauffer les cuisses de son pilote, nous voici sur le site.Et là premier choc : y'en a partout !

A gauche :

A droite

Des trails, des customs, des HD, des sportives ZZ,RR XXX, des Béhèmes, des 125, des scooters, des basiques, des hautesiques, etc...

Y'a même des trucs (euh non, des trikes) comme ça :



Et même des Deauville !...Ca, c'est ma Deauv, (et à côté c'est moi, le Boxer qui fait la g... et grogne, parceque, n..de D.. c'est toujours quand j'ai mis le casque que le téléphone y sonne, et que j'arrive pas à décoincer cette p... de fermeture à la c... !)

Deuxième choc : l'organisateur a même prévu l'orchestre de rockers, et ça envoie dur !

Troisième choc : elle est là, en vrai, à vendre du tee-shirt souvenir avec son petit sourire : Marion, si on est là, c'est pour toi !

Allez zou, un tee-shirt de plus pour mon armoire à souvenirs !

Bon, c'est pas l'tout, faut se sustenter : pour l'apéro, pas de problème, le copain arrose sa GS, ça tombe bien, et pour manger, y'a le choix : saucisses grillées ou...saucisses grillées !Le tout sur l'herbe... et au soleil, elle est pas belle la vie ?

14 h : Bon, ben on n'est pas venus là pour buller, on rejoint les motos, je mets le casque, et le téléphone vibre : je la joue belge, et porte le combiné au casque en gueulant 'ALLO !Finalement, ça va bien mieux en enlevant le casque : c'est Tilt qui me cherche dans le troupeau, et là :

Quatrième choc ! : mais oui, c'est lui ! le vrai ! celui du site, avec la moustache, l'accent du Sud Ouest (ça je savais pas encore) et tout et tout, et JF (JFM30) qui suit : sympa de se voir et de se serrer la louche.

Et j'en rigole encore :

Ma petite femme : 'Sympa ton copain à moustache, mais pourquoi il m'a appelée Madame Boxer ?'

Moi : 'C'est rien ma puce, c'est un truc de gamins attardés, je t'expliquerai...'

On essaie en vain de prendre contact avec Wrr, peine perdue, et il faut se préparer, le troupeau ne va tarder à s'ébranler.

Devant : Derrière :

Une chose est sûre : on ne sera pas seuls ! Impressionnant, jamais vu ça, et pourtant j'en ai fait des concentrations, mais là... Je me mets à la place d'un de mes potes, là-derrière, pour qui c'est une première, ça devrait le marquer pour un moment...

Et c'est parti pour une ballade de 90 bornes, tout au long de laquelle les gens sur les bords de la route nous saluent, nous applaudissent, même ceux qui sont coincés dans le bouchon des vacances. Et je garderais longtemps en mémoire la traversée plein centre de MILLAU, au milieu d'une haie de personnes (je n'exagère pas) : on se serait cru au Tour de France !

Enfin le voilà, le viaduc, qu'on aura la joie de franchir dans les deux sens : ...

Le convoi effectue un demi-tour à un rond-point, on croise ceux qui sont derrière, j'aperçois Tilt, je lui fais signe, mais comme tout le monde se salue, c'est peine perdue! Après un détour mémorable sur l'aire du Viaduc, on se retrouve au point de départ, allégés de ceux qui ont de la route à faire et qui nous quittent aux différentes sorties de l'A75.

Une collation nous attend, avec de la fouace (de la brioche Aveyronnaise pour ceux qui ne connaissent pas). J'apprendrais un peu plus tard qu'il y avait, certainement pas loin, Wrr... Râlant, mais bon, comme je suis certain que ça lui a plu, il sera là de nouveau l'an prochain !

Le ciel menace, je reconstitue mon convoi, et retour sur RODEZ : la journée fut belle, pleine d'émotions, et comme ça a été une réussite incontestable, je suis content pour le Papa de Marion qui s'est déméné des mois durant à organiser ce bazar : Chapeau Christian et encore merci pour ça !

19 h : je rentre la monture dans le box, ferme la porte, et là, le ciel qui avait menacé toute la journée s'abat, et c'est son et lumière pendant plus d'une heure : qui a dit que le dieu des motards n'existait pas ???

Yves le Boxer


Article suivant: comparatif 700 deauv 2006 /1300 pan euro2007.
Article précedent: Testez facilement votre motoventilateur

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de boxerinfos Article de Membre1445.
Métier : informaticien Passions : moto, nature...et ma p'tite femme !
site web site web

N° Article : 278
Article lu 4010 fois.
Créé le 02-07-2007 à 12h02.
Modifié le 01-02-2008 à 11h10.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier
* Ma

Tous nos articles Tous les articles