Dossiers > Accessoires moto

Installation du carénage Chaplot sur une NTV Revere de 1994

Par Didier78

(Claudius antiquus n'a fait que la mise en ligne)

Cet article fait partie d'une suite de trois études sur les carénages adaptables sur la NTV Revere.

Le tête-de-fourche vert est celui que Fred59 a récemment vendu grâce à nos petites annonces. La photo de journal est une photo de presse ancienne. Les autres photos sont de l'auteur.

Tout d’abord, l’historique :

Lorsque j’ai acheté ma NTV, elle était équipée d’un pare-brise PULMANN de la marque SECDEM. Pour les non-initiés, c’est le pare-brise qui équipe la plupart des motos de coursiers. Il avait passablement souffert, était fendu et recollé, et des traces de colle trahissaient la présence ancienne d’autocollants.

tete de fourche Chaplot

Néanmoins, je connaissais bien l’immense efficacité de ce pare-brise. Je m’étais donc préparé à le remplacer à l'identique par celui que je devais démonter sur la CX Custom que j’étais contraint de vendre, manque de place oblige. Je n’ai pas eu le temps de le faire car, à la braderie de Houilles (78), j’ai eu la chance de pouvoir acheter un tête-de-fourche identique à celui présenté en couverture de la Revue Moto Technique. Comme je l’avais vu en situation sur une machine de la même couleur que la mienne dans le n° 142 de MOTO LEGENDE, je n’ai pas hésité un instant. Une bombe de peinture et une de vernis plus tard, j’ai installé sans aucune difficulté ce bel accessoire qui se fixe très simplement après les pattes de phare et les supports de rétroviseurs.

Après une année d’une utilisation journalière je sentais que, l’hiver approchant, il fallait que je complète la protection du haut du corps par celle des jambes. J’aime le look de la moto avec ce simple tête-de-fourche ; j’envisageais donc l’achat d’un tablier que je pourrais retirer les beaux jours venus.

Moto Honda revere

L’opportunité m’est venue des petites annonces du site : à quelques kilomètres de chez moi, un carénage CHAPLOT était à vendre. Sur le site, Claudius parlait déjà de ces équipements et une photo de NTV carénée CHAPLOT m’a permis d’imaginer à quoi il ressemblerait une fois monté.

Pour le décrire en quelques mots, il est composé :

- d’un tête-de-fourche et de deux flancs en fibre de verre,

tete de fourche



les flancs

- d’une bulle,

Carenage Chaplot: la bulle

- d’une araignée en tubes et fer plats spécifiques au montage sur une NTV.



Sa forme correspond bien à la mode des années 90.

L’intérieur est «brut de démoulage », seulement agrémenté d’un jonc qui permet de ne pas avoir les genoux contre l’arête de fibre des flancs.

Le carenage installé sur ma moto

Avant d’arriver au résultat de la photo ci-contre, il a fallu passer par des étapes de désassemblage des différents éléments, de nettoyage (séjour en cave ou grenier prolongé), de ponçage (il était noir), de masticage (le gel-coat se rétracte à la longue et laisse apparaître de minuscules fissures), de pose d’un apprêt épais et de peinture, de remise en état de la platine porte phares. Le réassemblage de l’ensemble est donc l’ultime étape.

A ce moment ne subsiste plus qu’une inconnue : l’installation sur la moto !

Quelques détails sur le tête-de-fourche :

vue interieure de la tete de fourcheIl comporte :


2 vide-poches fermant à clé,
1 bulle, fixée par des vis acier à l’achat, quit tient par des pièces plastique type habillage de porte automobile,
2 rétroviseurs,
2 clignotants de Citroën Diane
1 platine supportant 2 phares AUTEROCHE (Elle est réglable par un système de vis et ressorts)




Installation de l’araignée

araignée

Pour monter l’araignée, il faut enlever de la moto le phare et ses 2 pattes, ainsi que les clignotants.

La colonne de direction comporte une patte de fixation soudée d’origine. Avant de fixer l’araignée, il faut placer correctement les 2 câbles de l’accélérateur et le câble d’embrayage car ils sont courts et doivent donc se croiser à droite de la fixation, et passer comme sur la photo, accélérateur en bas, embrayage en haut. Les câbles d’accélérateur doivent être attachés assez haut pour ne pas être coincés par ce qui reste du support de phare lorsque l’on braque à droite.

Un connecteur électrique reprend les connections du phare et des clignotants.

2 pattes viennent se fixer avec des U filetés sur le cadre à gauche et à droite au dessus du radiateur.



On voit, sur cette photo, les pattes amovibles qui tiendront le haut de carénage vers l’arrière. Elles sont mobiles car le carénage ne pourrait pas entrer avec des pattes fixes. Elles comportent un ou deux trous pour accueillir le haut du carénage (cela permet de le positionner et de compenser un peu d’écart au montage).

Le tête-de-fourche vient simplement s’emboîter autour de l’araignée.

L’alignement du haut de carénage à ce moment est capital, car les flans sont fixés après et c’est

l’ensemble qui risque de ne pas être droit. Les compteurs risquent de toucher à la rotation de la fourche.



Le haut de carénage est en place, il tient par 2 vis sous les phares et 2 vis vers le milieu des côtés.





sabot moteur

Les flans sont équipés de filetages rapportés pour se fixer entre eux et pour être reliés à la partie haute du carénage. Ils comportent également des trous de fixation pour les pattes à fixer sur le cadre derrière le radiateur. Je les ai remplacés par d’autres systèmes permettant une plus grande marge de réglage.



carenage chaplot instregral installé

Les résultats

La protection du corps est excellente.

La bulle manque un peu de hauteur, ce qui génère des bruits d’air au niveau du casque, mais à un niveau très acceptable.







Il m’a fallu modifier légèrement le bas du carénage pour que mes pieds ne le touchent pas lors des changements de position pour atteindre les leviers.






protection des pieds


L’ensemble est bien équilibré et la conduite ne souffre pas de la présence de cet élément.



Si j’avais un avis à donner :

Le montage est simple, mais ne permet que peu de marge de réglage. En fait, on ne peut jouer que sur le jeu aux trous de visserie.

Il faut que les fixations soient mises au « petit poil », que l’araignée n’ait pas été tordue et que tous les éléments soient parfaitement alignés.

Personnellement, j’ai toujours l’impression qu’il est monté légèrement de travers, mais je pense également que mon tableau de bord n’est pas parfaitement centré.




Article suivant: Recette de la calabrêle à la Claudius
Article précedent: Les carénages pour Honda 650 NTV Revere

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami






A propos de cet article
Profil de Claudius_antiquusinfos Article de Claudius_antiquus.
Un peu musicien à mes heures.

N° Article : 234
Article lu 14353 fois.
Créé le 20-02-2007 à 21h21.
Modifié le 01-02-2008 à 12h11.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles