Dossiers > Présentation et essai de matériel

Essai de la Honda Deauville 680

Honda Deauville 680 Février 2006: la nouvelle mouture de la Honda Deauville NTV est disponible en clientèle, après avoir été présentée au salon du 2-roues.Auprès du concessionnaire rennais, j'ai pu en faire l'essai par une froide journée.Bien sûr, je m'y suis rendu avec ma moto, Deauville 650 2002, donc avec freniage couplé CBS.Après une rapide présentation un brin commerciale, et une explication des commandes, le commercial m'a remis les clefs de la nouvelle moto, moteur chaud, mais avec seulement 174 km au compteur.

nouvelle moto Mise en route:

On met le contact, c'est la fête foraine, le tableau de bord s'illumine de 1000 lumières colorées, les aiguilles des 4 compteurs bougent dans tous les sens ! puis l'ensemble retrouve une certaine sobriété. Pas de starter, injection oblige, un coup de démarreur et le moteur tourne. Une sonorité d'échappement un peu différente, un poil plus virile.

Position de conduite :

On retrouve une position très proche de celle de la 650, mais la rehausse de guidon permet presque de ne plus avoir les bras tendus si on veut rouler dos droit. C'est mieux, mais il manque encore un chouilla. La selle est un peu plus formée, sans être aussi finie qu'une selle confort. Son revêtement empêche efficacement la glisse. Le problème: les genoux; En effet, ceux-ci viennent taper frontalement, un peu en dessous de l'articulation, contre le carénage. Pour éviter cela et retrouver une position permettant de serrer le réservoir avec les genoux, il me faut reculer, mais très vite je reprends ma position. Au bout de quelques minutes, je ressens une gène dans les genoux, qui deviendrait douloureuse dans les trajets plus longs, avec les vibrations. Je fais 1,80m.
Maniabilité : On retrouve les qualités de la 650: facile à piloter, quelque soit l'allure, même en manoeuvre, comportement très sain dans les courbes serrées ou non. Facile et même amusante. Rayon de braquage satisfaisant.

Freinage : disques avant et abs Freinage : La version essayée disposait de l'abs. Le freinage est puissance, dosable, efficace, sécurisant. Rien à redire.

Tableau de bord Tableau de bord :

Impressionnant, comme dit plus haut; l'impression la plus marquante se produit quand je remonte sur ma "vieille" Deauville: il manque un grand quelque chose. En effet, le carénage de la 680, sans être plus large, donne plus l'impression de créer une ambiance d'intérieur.

Les compteurs conservent l'affichage analogique, par aiguille, tant pour le compte-tours que pour la vitesse, avec en plus un thermomètre d'eau et une jauge d'essence. Seul le totalisateur a sacrifié à la technonogie de l'affichage digitale. Au passage, cette afficheur offre 2 totalisateurs partiels (trip) et un amusant indicateur de consommation instantanée, qui s'exprime non pas en litre aux cents km, mais en kilomètres par litre. Utile ? Pour passer d'un affichage à l'autre, un bouton sur la tableau de bord. Peu pratique à manipuler avec les gants, et même dangereux. Dans les automobiles, on dispose d'un bouton accessible sans lâcher le volant.

L'équipement

A part l'abs, la machine essayée n'avait aucune option ni accessoire. On devra donc encore ouvrir le porte-billets pour acheter deflecteurs supérieurs et inférieurs, tout autant indispensables que sur l'ancien modèle pour protéger mains et pieds. La bulle était réglée en position haute, il lui manque 3 centimètres pour ne plus avoir de bruits dans le casque. En accessoires, on devrait pouvoir trouver des bulles plus grandes.Réglable ? Oui, mais avec outillage, et sur 2 positions seulement. On peut parier que la position haute sera retenu par 90% des futurs propriétaires.

Valise ouverte, avec tunnel Les valises ont été agrandies de 25%. C'est visible, mais pas gigantesque. Toujours pas question d'un loger un casque, même pas un jet. "Le casque, vous le mettez dans le top-case" me dit le vendeur. "Et le top-case est indispensable sur une Deauville, ne serait-ce que pour le dossier". Soit, mais dans ce cas, à quoi servent les valises, puisqu'on peut tout mettre dans le top-case ? Personnellement, je n'ouvre pas mes valises 10 fois par an. Pour moi, l'intérêt des valises est de permettre de recentrer les masses, de pouvoir transporter sans nuire au comportement. Très fièrement, il me montre le tunnel entre les 2 valises. Amusant. Utile ?Le porte-paquet : n'est pas un porte-paquet, puisqu'il est impossible d'y attacher quoi que ce soit. C'est concu pour fixer une platine de top-case. Décidément, incontournable ce top-case. Autant le vendre avec la moto, voir l'intégrer dès la conception.
Le moteur : Bien sûr, c'est là que l'on attendait l'évolution. Pour rappel, passage de la cylindrée de 650 à 680 cm3, de 3 à 4 soupapes par cylindre, du carburateur à l'injection, avec pour conséquence 10 chevaux et 1,2 mkg de couple supplémentaires. Sur le bitume, On trouve un moteur plus efficace, qui ne rechigne pas à monter dans les tours, meilleures reprises. Mais linéaire, électrique, aseptisé, c'est la tendance des moteurs modernes, aussi efficaces et ennuyeux que les radars automatiques. Pas de coup pied au cul, même pas une petit tape comme sur la 650.

Quelques détails Carter de sélecteur: nouveau. Mieux ?Conclusion : Mieux : oui, mais bien que remaniée profondément, pas révolutionnaire. Elle donne, en allure, un bon coup de vieux à la 650, mais n'apporte pas énormément de progrès à un concept deja abouti.

C'est une très bonne moto, éfficace, agréable, et peut-être aussi facile d'entretien et fiable que la 650.

Faut-il abandonner sa 650 pour la 680 ? Si vous avez un modèle d'après 2001, avec freinage CBS, la réponse est non. Eventuellement, si le CBS vous manque, avec un modèle d'avant 2002.

Dans tous les cas, vérifiez si vos genoux trouvent bien leur place.Prévoir un budget pour les équipements indispensables : déflecteurs hauts et bas, bulle haute, top-case, bavette. On approche les 800 euros. Ne pas lésiner sur l'option ABS (600 euros).Précision : J'ai comparé une machine neuve avec un modèle de 4 ans/20.000 km. Il est normal que le freinage, l'amortissement laissent une meilleure impression sur la 680, neuve. Une paire de pneus neufs (je conseille les excellents Metzeler Z6), un changement de plaquettes et liquide de frein peuvent métamorphoser le comportement de votre machine.




Article suivant: test blouson airbag (confort, manipulations) sans crash-test
Article précedent: Essai Deauville 680 par Moto Magazine n° 225 de mars 2006

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
Informaticien-chauffagiste, administrateur et technicien de ce site..
site web site web

N° Article : 132
Article lu 12833 fois.
Créé le 24-02-2006 à 10h55.
Modifié le 01-02-2008 à 19h17.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles